Vous êtes ici

Nouvelle phase d'animation jusqu'en mars 2020 !

Date de l'actualité: 
25/10/2018

Dans le cadre du FEAMP, le Comité National des Pêches Maritimes et des Elevages Marins (CNPMEM) s'est associé au Comité Régional des Pêches Maritimes et des Elevages Marins des Pays de la Loire (COREPEM) pour le montage du dossier consacré à l'animation des sites Natura 2000 du Plateau du Four et Plateau de Rochebonne intitulé "PLATFORM N2000". En tant qu’opérateurs historiques et animateurs par la suite, le COREPEM, pour le site Natura 2000 du Plateau du Four et le CNPMEM, pour le site Natura 2000 du Plateau de Rochebonne, ont le souhait de renouveler leur implication directe dans une nouvelle phase d’animation partagée qui s'étendra jusqu'en mars 2020.

    

Le projet PLATFORM N2000 contribue à la mise en œuvre de la directive 92/43/CEE du 21 mai 1992 dite « Habitats, Faune, Flore » et plus particulièrement des actions des documents d’objectifs de ces deux sites Natura 2000 en mer, permettant de contribuer au maintien de l’état de conservation des habitats et espèces ayant justifié la désignation de ce site. Sa mise en oeuvre se fera avec l'appui technique de l'Agence Française pour la Biodiversité (AFB) et des Directions Régionales de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DREAL) des Pays de la Loire et de Nouvelle-Aquitaine.

Le périmètre du site du Plateau de Rochebonne est actuellement en cours de modification par les autorités françaises. Pour ce site, les actions du DOCOB qui seront mises en oeuvre concernent la possibilité de mettre en place des actions de sciences participatives avec et par les usagers en appui des programmes scientifiques par exemple, d’éditer de nouveaux supports d’information et de sensibilisation à jour avec les données recueillies depuis l’initiation de l’animation, ou encore de promouvoir la Charte Natura 2000 pour ce site. L’ensemble de ces actions sera dynamisé par une animation continue et menée par une chargée de mission qui sera l’interlocutrice privilégiée des usagers et acteurs locaux. Elle fera notamment le lien avec les services de l’Etat et les usagers.

Cinq grands axes de travail sont identifiés :

Le projet s’appuiera sur deux types d’instances de concertation liés à la démarche Natura 2000 : les groupes de travail (GT) et les Comités de Pilotage. Les GT, organisés pour aborder des thématiques spécifiques, nécessitent l’intervention des acteurs et usagers locaux, permettant de co-construire les actions et d’assurer ainsi l’acceptabilité des actions mises en œuvre. Enfin, les Comités de pilotage (COPIL), instances officielles, sont chargés de valider le bilan des travaux menés sur la durée du projet. Les résultats des travaux seront présentés aux autorités et aux services déconcentrés de l’Etat en charge des politiques environnementales et de l’encadrement des activités professionnelles et de loisir : Préfecture maritime, Préfecture de région, Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement, Direction Interrégionale de la mer.

Vous pouvez retrouver l'ensemble des documents à télécharger ici.